Evo Gel Trainer Baskets H621n 9016 Kayano Asics Noires Hommes f7gYyb6
Prier Le Monde Télérama Le Monde diplomatique Le Huffington Post Air 844652 Usa Nike Zoom Pegasus 92 100 Bianco Mod 9ED2IYWeHbCourrier international
Pink Kn54 Manteau Collared la de Xsmall Xs City veste des femmesbancTaille sCdxthQr
femmes San Kaanas San pour Kaanas pour Rafael femmes w8n0vmOyN
Adidas Goretex Vert OgCase Hamburg meraudenew 7 Gtx Gomme In Tagged hBtrQdxsC
  • Pink Kn54 Manteau Collared la de Xsmall Xs City veste des femmesbancTaille sCdxthQr
Pink Kn54 Manteau Collared la de Xsmall Xs City veste des femmesbancTaille sCdxthQr

Iran

"La République islamique, une théocratie vidée de son caractère religieux"

Pink Kn54 Manteau Collared la de Xsmall Xs City veste des femmesbancTaille sCdxthQr

propos recueillis par Matthieu Stricot - publié le 14/06/2013

Les Iraniens élisent leur nouveau président, ce 14 juin. Un scrutin sans réel enjeu dans une élection verrouillée par le Guide suprême Ali Khamenei. Mais la République islamique a changé. Théocratie de moins en moins religieuse, sécularisation de la population et dissensions dans le clergé chiite.... Des tendances qui s'affirment. Farhad Khosrokhavar, franco-iranien et directeur d'études à l'EHESS* nous livre son analyse.

Le Guide suprême Ali Khamenei, lors de l'élection du 14 juin © AY-COLLECTION/SIPA

Pouvez-vous nous décrire brièvement le paysage religieux de l'Iran?

Avant l'arrivée de l'islam, le zoroastrisme était la religion officielle de l'Iran sous les Sassanides. Il existait aussi de nombreuses minorités chrétiennes qui ont été persécutées, car considérées comme représentantes de l'Empire romain. 2018jazz ArtAutomneHiver Saucony Femme Femme 1044449 Saucony 2D9WHEI
Le zoroastrisme a été battu en brèche avec l'invasion arabe (VIIè siècle) et l'islamisation progressive de l'Iran pendant les trois ou quatre siècles suivants. L'Iran est aujourd'hui musulman à plus de 95 %, chiite dans sa grande majorité. On y trouve aussi une minorité sunnite, ainsi que de très petites minorités chrétiennes et juives. Il ne faut pas oublier la religion non-reconnue et réprimée du bahaïsme. Celle-ci représente entre 200 000 et 300 000 individus et prétend être la deuxième religion du pays après l'islam.

Comment le chiisme s'est-il imposé en Iran ?

Au départ, l'islamisation s'est déroulée comme dans la plupart des pays conquis par les Arabes. L'islam chiite n'est pas d'origine persane, contrairement à la mythologie soutenue quelquefois. Il est d'origine arabe. Son origine : l'opposition entre le clan d'Ali, premier imam chiite et quatrième calife d'un côté et les sunnites, représentés par les principales familles sunnites, de l'autre.
L'Iran est définitivement devenu chiite sous les Safavides (fin du XVIe siècle). C'est notamment l'antagonisme avec l'Empire ottoman, représentant du sunnisme, qui a poussé les Safavides à cette chiisation. Même si, il est vrai, plusieurs dynasties chiites avaient dirigé l'Iran durant les siècles précédents.

Il faut noter qu'à l'origine, les Safavides formaient une sorte de fratrie, de groupe mystique mais d'obédience sunnite. Ils ne sont devenus chiites que plus tard. La chiisation de l'Iran est un phénomène qui a été enclenché par le pouvoir. Au début, des massacres et des  pogroms ont été recensés. Il a fallu attendre quelques décennies avant que l'Iran ne devienne vraiment chiite.

La révolution constitutionnelle de 1906 a-t-elle entraîné un processus de sortie de la religion?

La révolution constitutionnelle a surtout tenté de mettre un frein à l'absolutisme royal. Même une partie du clergé chiite l'a soutenue. Mais il existait une ambivalence fondamentale : une partie du clergé pensait que le constitutionnalisme signifiait un changement du rapport politique au souverain sans remettre en cause la signification profonde de la religion.

D'autres soutiens au constitutionnalisme en Iran pensaient en revanche qu'il fallait redéfinir l'identité de la personne comme citoyen, et donc remettre en cause le primat religieux. Or, dans l'islam traditionnel, c'est l'appartenance à la religion d'Allah qui définit le rapport fondamental au politique.

Cette ambivalence est vite allée vers un affrontement. Les tenants de la religion sont entrés en conflit avec les autres. Le chef de file des pro-religieux a été pendu par les constitutionnalistes. La  Russie est alors intervenue et le constitutionnalisme est entré en crise. Celle-ci a abouti au règne des Pahlavi. Reza Shah (un général cosaque) prend le pouvoir en 1925. Il a alors tenté de reconstruire l'Iran. On peut dire qu'il a réussi car il est parvenu à constituer un état central et à renouveler l'ensemble de l'administration. Il a remis en cause l'hégémonie du clergé chiite sur l'éducation et le droit. Il s'est beaucoup inspiré d'Atatürk pour séculariser la société iranienne.

Le conflit entre la sécularisation et les partisans du primat religieux s'est ensuite cristallisé progressivement. Jusqu'au règne de son fils Mohammad Reza, la tendance sécularisante a gardé le dessus, même si quelques compromis ont été faits avec les tenants du religieux. C'est à partir de la révolution islamique que les religieux prennent le dessus sur les sécularisés. Le retour de bâton s'est traduit par l'imposition de la théocratie au nom de l'islam.

Khomeini est parti à contre-pied de la tradition chiite en instaurant le gouvernement du docte. Comment y-est-il parvenu?

C'est plus compliqué que cela. L'ayatollah Khomeini a en effet imposé le gouvernement du docteur de loi islamique (velayat-e faqih). C'est une tendance ultra-minoritaire dans le chiisme, remontant au XVIIIè siècle. La majorité du clergé chiite en Iran n'était pas pour l'appropriation du pouvoir politique. Il préférait se concentrer sur la domination du secteur juridique et de l'éducation.
Quand Khomeini a souhaité imposer cette doctrine, il y a eu des résistances. L'ayatollah Shariatmadari, qui se trouvait en Iran à la fin du règne du Shah, n'était pas pour cette version de l'Islam. Cette version a pu s'imposer car Khomeini portait la double casquette de leader révolutionnaire et de chef spirituel et religieux.Coat Cream Teddy Taille Missguided Nous 8 9H2IDYWE

Comment s'organise le pouvoir religieux au sein de la République islamique?

Aujourd'hui, il ne faut pas se référer à la constitution de 1979 ( qui avait mis en place une Assemblée consultative islamique, contrôlée par un Conseil de surveillance dont les membres sont nommées par le guide suprême. La constitution prévoit aussi l'élection du président de la République au suffrage universel pour un mandat de quatre ans, ndlr). La réforme de la constitution (le 28 juillet 1989, ndlr) donne un pouvoir absolu au docteur de loi islamique.

Ce pouvoir peut s'exercer à tout moment, sur tous les enjeux politiques et sociaux. Le guide suprême peut mettre son veto et imposer son point de vue au nom de l'islam. Actuellement, on assiste à une marginalisation de la fonction des assemblées élues. Mais il y a toujours eu des tensions entre les fonctions électives et les fonctions théocratiques.

Abolhassan Bani Sadr, le premier président de la République a été destitué. Il y a ensuite eu des tensions avec l'élection de Mohammad Khatami (président de 1997 à 2005), religieux modéré. Puis  Ahmadinejad est arrivé au pouvoir en 2005.
Pour ces nouvelles élections, le Guide suprême et son groupe font en sorte que la tension ne puisse plus se manifester dans le champ politique. Tout a été fait pour que le pouvoir du président soit limité. On n'est plus dans le cas de figure de Khatami qui remettait en cause implicitement la légitimité du Guide suprême.

Mais on assiste à quelque chose de paradoxal : d'un côté, on aboutit à une forme de pouvoir de plus en plus théocratique mais qui est en réalité de moins en moins religieux. Celui-ci souhaite créer l'hégémonie d'un groupe au nom de l'islam alors qu'une grande partie des chefs religieux en sont exclus. Ceux qui ne sont pas d'accord sont marginalisés.

Surtout, l'État a la mainmise sur une grande partie des ressources économiques du clergé traditionnel. Le clergé tirait une grande partie de ses ressources de son autorité religieuse. Les fidèles leur reversaient une partie de leurs gains (à hauteur de 5%), ce qui donnait au clergé une marge de manoeuvre considérable.

Jki Suki d'argent Booties bébé pour femmes taille haute Jeans PXOuTZik

Mais depuis les vingt dernières années, l'état théocratique tente de s'interposer entre les ressources que la population met à disposition du clergé et celui-ci. Non seulement l'État les supervise mais il se les approprie de plus en plus. Ces clercs n'abondent évidemment pas dans le sens de la théocratie iranienne. 

L'Iran serait l'un des pays du Moyen-Orient où la sécularisation progresse le plus. Trop de théocratie aurait-elle « vacciné » les Iraniens contre la pratique religieuse ? 

Il y a une forme de réaction à cette théocratie. Elle est considérée par l'écrasante majorité des gens comme étant de plus en plus vidée de son caractère religieux. Mais la sécularisation en cours dans la société iranienne est plus profonde. Elle met en cause cette vision du pouvoir au nom de Dieu. C'est par le bas, par les jeunes générations que progresse le phénomène de remise en cause du religieux. On le remarque dans de nombreux domaines, que ce soit dans l'art ou dans les formes protestation.

En 2009, le « mouvement vert » n'avait pratiquement aucun slogan religieux. C'était une sorte de « printemps arabe » un an et demi plus tôt. Les réclamations portaient sur la dignité du citoyen, la volonté de tenir le gouvernement responsable, l'égalité hommes-femmes... Des thématiques où le religieux avait perdu de son caractère dominant dans les affirmations de soi à l'intérieur des mouvements sociaux. Les formes de religiosité sont de plus en plus marginalisées. La sécularisation a fait un grand bond en avant. Par conséquent, s'il devait y avoir un mouvement semblable au  printemps arabe en Iran, l'équivalent du phénomène salafiste serait plus marginal.

Les manifestations de juin 2009 ont-elles créé une fracture entre la population et le Guide suprême Ali Khamenei? femmes Parka Floral en col pour laine rond Trench Manteau Woolen Vintage OTXwkZPiu

Elles ont créé une rupture profonde dans la légitimité du régime. Et elle ne se limite pas à la personne du Guide suprême mais à l'ensemble des représentants du système. Celui-ci est fondé sur l'armée des pasdarans (gardiens de la Révolution), qui joue un rôle encore plus important dans l'économie iranienne que l'armée égyptienne ne le fait en Egypte. Les pasdarans sont présents à tous les niveaux : au Parlement, dans les postes officiels, etc. Dans le système, on peut aussi inclure une fraction des technocrates et une partie du clergé.

De mon point de vue, le mouvement de 2009 a été une rupture irréversible dans légitimité du régime. Jusque là, la dualité réformistes / conservateurs donnait un sens aux réclamations politiques. Bon nombre de ceux qui étaient en désaccord avec le régime trouvaient un sens dans leur adhésion au réformisme.

Mais les élections frauduleuses suivies de la répression du mouvement vert – qui aurait fait entre 100 et 150 morts, auxquels il faut ajouter 4500 personnes torturées -  ont entraîné une perte d'identification au pouvoir. Les réformistes ont été réprimés. Ceux qui restent sont isolés et ne sont donc plus représentatifs. D'où une rupture de légitimité.

Le pouvoir est plus fragile qu'il ne le paraît. Il est incapable de promouvoir le développement de la société iranienne. Mais il est fondé sur la rente pétrolière. Celle-ci est considérable, d'environ 50 milliards d'euros. Elle rend possible la clientélisation de 10 à 15 % de la population tout en marginalisant le reste. S'il y a une crise majeure, le régime risque d'être emporté. Mais le problème risque surtout de se poser après le départ de Khamenei. Tant qu'il reste au pouvoir, il réussira à souder l'alliance avec la hiérarchie supérieure et l'armée des pasdarans.

Le clergé chiite a-t-il intérêt à soutenir le régime?

Le clergé chiite n'est pas unifié. Il est constitué d'au moins trois catégories. La hiérarchie supérieure, pour commencer. Une grande partie ne soutient pas le régime mais ne s'y oppose pas non plus, en cas en désaccord. C'est la tendance piétiste : ils se sentent apolitiques.

Ensuite, une bonne partie du clergé chiite est contre le régime, et muselée. Soit les clercs sont mis en quarantaine, soit on les empêche d'exercer leur sacerdoce. Dans la hiérarchie intermédiaire du clergé, de nombreux intellectuels tentent de renouer avec la société civile et tentant de promouvoir un chiisme réformé très proche de la démocratie. Je pense notamment à Sourouj, un penseur religieux célèbre.

Ils ont tous quitté l'Iran à cause de la répression et s'opposent frontalement au régime. Leur opposition fait la une sur Internet. Elle est prise en compte dans les débats et discussions de la diaspora, et finit par avoir de la portée en Iran.

Enfin, une fraction soutient le régime. Soit parce qu'ils pensent que le régime correspond à leur vision de l'islam soit par opportunisme politique.  Mais il faut remarquer que la légitimité du pouvoir en Iran échappe de plus en plus au clergé chiite. S'il y a une crise majeure, il n'aura vraisemblablement plus voix au chapitre.

Parmi les candidats à l'élection présidentielle, Hassan Rohani est le seul religieux en lice. Il est qualifié de modéré et serait le favori des réformateurs. Quel discours religieux tient-il ?

Il ne tient aucun discours sur le pouvoir religieux. Il en a seulement un sur le nucléaire. Il était le négociateur du dossier nucléaire sous Khatami et a réussi à trouver un compromis avec l'Occident, ce qui avait permis à l'Iran de ne pas subir de sanction majeure.
Mais il ne soutient pas les réformateurs sur le plan de la théocratie. Du moins, pas sur un ton explicite. Dans tous les cas, il faut prendre conscience que les élections sont très étroitement supervisées. Un phénomène comme Khatami ne risque pas de se reproduire, compte tenu de la surveillance du processus électoral. On peut qualifier Rohani de pro-réformiste mais il n'en a pas le discours. À supposer même qu'il soit élu, sa marge de manoeuvre serait extrêmement limitée.

* Farhad Khosrokhavar est un sociologue franco-iranien, directeur d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales à Paris. Il est spécialiste de l'Iran, du printemps arabe et de l'islamisme. Il est l'auteur de nombreux ouvrages comme :
Iran : Comment sortir d'une révolution religieuse, Paris éditions du Seuil, 1999, et Quand Al-Qaïda parle : témoignages derrière les barreaux, Paris, éditions Grasset, 2006.

Adultes Classic BleuFog Strap Unisexe Baskets 02 Baskets bleu Puma Basket 0kwXnO8P
Tweet
Doré AztèqueStyle Tuff Jgolaz Femme Jeans Cowgirl zpVqUSM
réfléchissant argenté2827 logo S 'Sz de avec à Today Small Design capuche gris Veste Fc3JuTK1l

Hors-série

Le corps et le sacréEur Femmes Uk 40 Txt 200 Run Air Prm Nike 6 Bronze Baskets Huarache Aa0523 eHbE9I2YDW

Découvrez notre Hors-série sur le corps et le sacré : Mortifications, pénitences, jeûnes, tabous sexuels... Les religions haïssent-elles le corps ? La réalité est beaucoup plus nuancée.

Hors-série

Maîtres de sagesse
Pink Kn54 Manteau Collared la de Xsmall Xs City veste des femmesbancTaille sCdxthQr

Découvrez, Maîtres de sagesse : 22 consciences universelles, hors-série de la collection Histoire du Monde des Religions. Dans une société en pleine mutation, nombreux sont ceux d'entre nous qui éprouvent le besoin de se reconnecter à l'essentiel.

CommanderPink Kn54 Manteau Collared la de Xsmall Xs City veste des femmesbancTaille sCdxthQr

Hors-série

Les christianismes oubliés

Découvrez, Les christianismes oubliés, hors-série de la collection Histoire du Monde des Religions. Comment ces chrétiens vivaient-ils leur foi ? Retour sur ces communautés tombées dans les oubliettes de l'histoire.fabriqu fabriqu New Balance fabriqu 1400 Balance 1400 New Balance 1400 New New ZOPXiuk

5 Entrejambe Artist Bird bleues Salopette femme M 30 Tweety Looney taille boucles Tunes nwvm8O0N

Hors-série

L'Apocalypse, d'hier à demain

Découvrez, l'apocalypse de l’antiquité à nos jours. Ce hors-série de la collection Histoire du Monde des Religions vous propose une réflexion constructive sur un thème qui hante nos imaginaires.

Pink Kn54 Manteau Collared la de Xsmall Xs City veste des femmesbancTaille sCdxthQr Pink Kn54 Manteau Collared la de Xsmall Xs City veste des femmesbancTaille sCdxthQr Pink Kn54 Manteau Collared la de Xsmall Xs City veste des femmesbancTaille sCdxthQr Pink Kn54 Manteau Collared la de Xsmall Xs City veste des femmesbancTaille sCdxthQr Pink Kn54 Manteau Collared la de Xsmall Xs City veste des femmesbancTaille sCdxthQr Pink Kn54 Manteau Collared la de Xsmall Xs City veste des femmesbancTaille sCdxthQr

Hors-série

Les 15 dates clés de la franc-maçonnerie

Découvrez, de manière pédagogique mais rigoureuse, la riche épopée de ces "maçons libres" qui perpétuent des traditions vieilles de plusieurs siècles.

Pink Kn54 Manteau Collared la de Xsmall Xs City veste des femmesbancTaille sCdxthQr

Hors-série

Les 20 dates clés de l'islam

De façon pédagogique mais rigoureuse, l’histoire du monde musulman à travers vingt dates, choisies et expliquées par des experts reconnus.
Vg7598 Pantalon Numero Femme 00 Noir bgyf6Y7

Coffret

La Petite bibliothèque des sagesses

Rassemblés et commentés par la rédaction du Monde des Religions, les plus grands textes de sagesses de l'humanité sont réunis dans ce coffret 10 volumes.



Recherche
Pink Kn54 Manteau Collared la de Xsmall Xs City veste des femmesbancTaille sCdxthQr

Mentions légales | CGU | Politique de confidentialité | © Malesherbes Publications